chemins invisibles

analyses mi-cuites et lectures à emporter

Petit récapitulatif pour moi-même de la controverse qui agite la version francophone de Wikipédia et ses communautés. Bien que j’aimerai écrire plus longuement sur le sujet, je n’ai pas la bande passante nocturne pour le faire encore moins diurne. Je travaille de façon ouverte en espérant que les esprits refroidis retrouveront un brin de lucidité. Wikipédia est un projet important, chacun y contribue à sa manière, j’essaie de poser quelques bases pour éventuellement développer plus en détails certains points à l’avenir. Une note de synthèse en quelques sortes.

Lire la suite...

À la suite de deux articles de The Markup sur le scraping, j’en profite pour revenir sur ce morceau important du web et articuler quelques clés de lecture. Qu’est-ce c’est ? Pourquoi est-ce important ? Et quelques contextes d’usage avec leurs enjeux.

Il y a quelques approximations par esprit de concision. Pardon par avance.

Lire la suite...

Substack est une plateforme mettant en relation des auteurs et des publics. L'intérêt du site est la mise à disposition d'un paywall, c.-à-d. la gestion d'un accès à des contenus conditionnés par un abonnement mensuel ou annuel. Substack prenant une commission sur chacun des abonnements. C'est un site relativement méconnu en France, hormis quelques niches adjacentes à la culture américaine où Substack est un peu plus populaire dues à la présence importante de la culture californienne parmi les élites. Depuis quelques jours, le site se retrouve très justement critiqué pour son soutien à des auteurs d'extrême droite et pour certains ouvertement et littéralement nazis.

Lire la suite...

Vous avez aimé SBF pour son look ? Vous avez aimé Elon Musk pour ses fusées ? Vous avez aimé Peter Thiel pour sa vision politique ? Vous allez aimer Palmer Luckey et sa startup, Anduril.

Lire la suite...

Cela fait déjà quelques jours que Sam Altman a retrouvé son fauteuil de patron d'OpenAI. Pourtant, cette histoire est encore présente dans les médias. Après une nouvelle tentative de marketing avec la rumeur du projet Q-* dont personne, en dehors d'OpenAi, n’a encore vu la couleur, on assiste maintenant à un défilé d'avis et d'opinions qui ont la particularité de mobiliser une opposition factice au niveau idéologique pour expliquer le conflit managérial et commercial de l'entreprise. À l'instar des paniques technologiques fournies par les acteurs de l'IA, cette création de nouvelles catégories est le produit direct de ces mêmes acteurs. Rappelons d'abord que dans les faits la majorité des employés ont soutenu Sam Altman, on ne peut donc pas vraiment parler d'une véritable division au sein de l'entreprise. Les tenants des deux positions sont des détenteurs de capital économique important alors que le pays vit dans un moment de pauvreté chronique. San Francisco, et la Californie, a également un énorme problème d'inégalité.

Lire la suite...

Maintenant que Sam Altman a récupéré sa place au sein d'OpenAI, on aurait pu passer à autre chose, mais le spectacle continue. Les raisons du conflit commencent à émerger.

ThePrimeagen, ancien développeur chez Netflix reconverti dans la création de contenu, et TJ DeVries, développeur et créateur de contenus autour de NeoVIM, commentent tous les deux une autre lettre dont la provenance est douteuse. Ils ont tous les deux de nombreux contacts dans les grandes entreprises californiennes ainsi qu'un regard affuté de l'intérieur sur le sujet des embrouilles d'entreprise. La source étant Elon Musk. Ils soulignent tous les deux le caractère assez flou des critiques internes formulées contre Sam Altman.

Lire la suite...

Deux histoires autour de la donnée par les grandes entreprises technologiques qui font froid dans le dos quand on les met côte à côte.

Read more...

https://www.nytimes.com/2023/11/21/technology/openai-altman-board-fight.html

Cet article du New York Times est intéressant, car il donne enfin un début d'éclairage sur les motivations du chaos qui a eu lieu ces derniers jours chez OpenAI. On peut ainsi voir au-delà de la scénarisation fournie par les différentes parties prenantes, une vision commerciale contre une vision éthique et prudente (BIG MOUÉ). À savoir que les tensions au sein de l'entreprise couvent depuis plusieurs mois et plus précisément depuis l'accélération entrepreneuriale de Sam Altman. Beaucoup de ce qui est dit dans les médias plus particulièrement reprend ce récit assez fidèlement sans questionner la possibilité d'une rationalité et d'une vérité du côté de l'instance de contrôle. Tout est dans la démonstration de force et une mise en action du mythe de l'entrepreneur. Qui est le patron ?

Lire la suite...

Cela faisait déjà quelques temps que j'essayais d'avoir un usage raisonné de mon smartphone, souvent un iPhone, en enlevant progressivement les applications de réseaux sociaux, les vortex algorithmiques d'attention comme Netflix ou YouTube et finalement les couleurs. Je me sentais à l'abri jusqu'à un moment de stress et de fatigue où je me suis venu ouvrir l'App Store, partir à la recherche de nouveauté et à installer des friandises gratificatoires pour le cerveau.

Lire la suite...